13/03/2012

Trottoirs rue de Rebecq, à Quenast

Trottoirs en mauvais état...


Plusieurs riverains de la rue de rebecq, à Quenast m'envoient ce texte que je mets in extenso:

quenast, trottoirs, rebecq"Cela fait déjà 1an et 4 mois que le trottoir en face du 2A, rue de Rebecq attend toujours d'être repavé. Suite à plusieurs plaintes des riverains, la commune relance la balle vers d'autres organismes et demande aux riverains de bien vouloir prendre les dispositions en conséquence, et si nécessaire !!!!!?...
Devons nous le repaver nous-mêmes ?
Dimanche soir 11/03  à 19h nous avons assisté à une dispute et bataille rue de Rebecq. Un des intervenants a pris des cailloux situés sur le lieu des travaux comme projectile de bataille.
Il devient urgent d'enlever ces cailloux avant qu'ils finissent dans nos vitrines, sur les voitures, voir même qu'ils servent à blesser les individus.
Il y a urgence avant la tenue du carnaval le 15/3 !!!!!"

A suivre...

Commentaires

D'une manière générale la voirie dans notre entité est dans un état scandaleux,que ce soit trottoirs ou revêtement routier. On se croirait au Tadjikistan...) Elle est belle la carte de visite de notre village lorsqu'un étranger y arrive pour la première fois...
Encore une fois tout cela a déjà été signalé au Bourgmestre qui s'en fiche royalement. Seul compte "son" centre administratif,"sa" piscine(il est vrai qu'elle sera partagée avec les communes voisines) et maintenant "sa" Grand Place (il est vrai qu'elle était dans un état pitoyable !(vaste parking anarchique plutôt qu'espace vert))
Espérons que lorsque l'électeur se retrouvera dans l'isoloir,il s'en souviendra.
PS(!) Envoyez les factures de votre garagiste(remplacement amortisseurs) à la Commune...

Écrit par : Claude MICHEL | 13/03/2012

Scandaleux ! C’est peu dire. Et que dire des réparations provisoires, faites à la vache je te pousse, multipliant les cassis et nids de poule, qui n’améliore pas la circulation, que du contraire. La critique est aisée, va-t-il me rétorquer. Bien sur, mais qui paie tout les aménagements délirant pour soi-disant ralentir la vitesse de chauffards. Le pouvoir en place prend les citoyens pour des gogos. Se donner bonne conscience en arguant que le budget ne permet pas de refaire le revêtement des voiries les plus abimées. D’un autre côté il jette par les fenêtres des sommes faramineuses qu’il n’a pas. Vivement octobre pour voir un réel changement.

Écrit par : Larousse | 13/03/2012

AVE Toutes et Tous,
"Vivement octobre pour voir un réel changement." écrit par Larousse.
Ça c'est bien envoyé ! Et vlan pour les élus en place !
C'est la première fois de ma vie que je désire être 7 mois plus vieux !
Sonnez le clairon, tirez du canon. Vive le changement !

Écrit par : Eros | 13/03/2012

Les commentaires sont fermés.