27/04/2012

Découverte archéologique à Rebecq

Mise à jour des restes de l'ancienne église de Rebecq


26 avril 2012

Il semble que les archéologues de l'IPW ont réalisé une découverte importante  aujourd'hui. Il s'agit d'un foyer qui aurait été fait lors de la construction d'une des églises (celle du 16ème ou celle du 10ème?). On voit les traces d'un feu traversé par la trace d'une tombe qui sera bientôt explorée. On a aussi mis à jour trois autres tombes dans l'enceinte de l'église: deux adultes et un enfant. Le positionnement de leur corps et des tombes incite à penser qu'ils ont bien été enterrés dans l'église. Il s'agirait donc de notables. Reste à déterminer la datation des cendres et résidus exploitables ainsi que des ossements pour envisager exactement de quand datent les traces de foyers et les tombes. C'est le travail des scientifiques, qui déjà sur le terrain semblent tenir le début de preuves tangibles devant étayer l'idée d'un lieu de culte remontant aux origines de l'implantation du christianisme dans nos contrées.

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

L'examen des éléments découverts reste le travail essentiel des archéologues

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Ci dessus, les traces nettes d'un rejet de foyer et ci-dessous, la trace des scories dont la zone est traversée par une tombe (le rectangle arrondi entrant dans la zonr plus rougeâtre par la gauche)

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Une des tombes sise à l'intérieur de l'église

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Une autre. On remarque que chaque corps a été placé de manière plus soignée que ceux du cimetière extérieur. En tous cas, il semble ils n'ont pas été dérangés depuis leur ensevellissement. Ci dessous, on aperçoit en deuxième position le corps de l'enfant.

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Malgré les découvertes récentes, la fouille du cimetière continue avec tous les soins que réclame ce travail ardu de recherches.


20 avril 2012


Voilà, la connaissance scientifique et la justesse des déductions des archéologues ont produit le résultat espéré. L'existence d'une église primitive est visiblement prouvée. L'église du 16ème a bien été construite sur les bases de l'antérieure qui était de forme rectangulaire. Les fameux "points de contact" se retrouvent très nettement sur le pourtour du bâtiment primitif. Il s'agit d'un mortier différent de celui utilisé pour la construction de l'édifice du 16ème.

 travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

On aperçoit aisément le mur de la façade du fond (côté Est, la nef) dont le mortier de couleur ocre se différencie de celui utilisé au 16ème de couleur grise comme pour la fondation du choeur de l'église du 16ème, à l'avant plan.

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Il semble, à première vue, que le mur latéral Sud et celui de la façade avant de l'église primitive aient servi d'assise à ceux de l'édifice du 16ème.

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

En deuxième plan, de couleur ocre, la façade Est de l'église primitive

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Cette photo montre bien que l'on est vraiment à la dernière couche de fondations, en dessous, on est sur la terre.

 


17 avril 2012


Si une équipe d'archéologues se sont employés à poursuivre les fouilles sur le site sud du cimetière, l'autre a progressé dans la mise à jour des éléments du mur de façade de l'église. En fait, les restes de mur (ou fondations) que l'on observe sont réellement le bas de la base, le schiste du sol apparaissant très vite. Une deuxième constatation consiste à voir que l'on a construit l'église du 16ème directement sur le cimetière qui existait bien avant l'édification du bâtiment sans se préocupper des corps qui s'y trouvaient. Ainsi, on a une série de squelettes qui n'apparaissent qu'en partie, le reste de leurs ossements disparaissant sous les fondations. Une autre constatation que retient toute notre attention désormais:

M. Dominique Bosquet, archéologue en chef vient de trouver les éléments tangibles tendant à certifier l'existence d'un édifice antérieur à celui du 16ème!

Cela sera bien entendu plus amplement défini dans les prochains jours.

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Les fondations de la façade avant de l'église.

(La porte d'entrée se situait dans le mur de gauche)

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

M. Bosquet met à jour la fondation de l'église antérieure au 16ème. La couleur de la terre plus jaune que celle du reste du chantier est un indice sérieux à prendre en compte. La pierre plate à droite de son coude fait partie de la plus ancienne fondation.




16 avril 2012

Aujourd'hui, nos amis se sont consacrés à deux recherches précises: dégagement de la façade avant de l'église et mise à jour d'une portion du cimetière côté sud. Le nombre de squelettes présents à cet endroit dénote une "surpopulation" évidente dans le champ de repos de l'époque. Quant aux murs avant, on découvre aisément la base de la tour du clocher où se trouvait la porte principale. On remarque aussi que la tour d'angle aurait été construite sur un corps, celui-ci disparaissant à moitié sous la fondation. Se trouverait-on dans la couche du cimetière antécédente de la date de construction de l'église? Cette tour d'angle a-t-elle été rajoutée par la suite? Les analyses scientifiques nous le diront...

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

On devine aisément le tracé du mur latéral sud de la façade.

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Côtes à côtes dans l'éternité...

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Cette personne a dû bien souffrir de son vivant: le positionnement du corps démontre une scoliose incroyable, lorsqu'on regarde la colonne vertébrale.



12 avril 2012

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

L'équipe des archéologues

Vendredi 12 avril: après une semaine pluvieuse et au cours de laquelle la température s'est rafraichie significativement, notre équipe a poursuivi ses investigations. La terre argileuse mouillée n'a pas vraiment aidé nos chercheurs, mais ils ont continué leur travail. Outre la mise à jour de squelettes sur une zone abritée par une tente, les traces des murs de la façade avant de l'église ont été mis à jour. On n'aperçoit pas grand-chose pour le moment: la semaine prochaine, il sera procédé au déblaiement de cette partie de l'ancien édifice.  A noter qu'on a retrouvé la base de la tour d'angle telle qu'elle est illustrée sur le dessin de Coulon (1865).

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Une autre chose importante: il semble que l'on ai relevé des bases de ce qui pourrait être les murs d'un bâtiment antérieur à 1550. Ces vestiges se trouvent dans le périmètre de l'église, au niveau de l'autel. D'après M. Bosquet, archéologue en chef, on peut penser que le bâtiment était de forme carrée. Ces suppositions seront examinées plus profondément dès la semaine prochaine. En attendant, ces traces sont recouvertes de bâches. Encore deux fois dormir avant d'en savoir plus!

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Qu'y a-t-il sous ces bâche? Mystère...


5 avril 2012


 Jeudi 5 avril: si la température s'est considérablement rafraîchie, il ne pleut pas! Cest déjà ça pour effectuer les excavations d'ossements dont le positionnement semble indiquer qu'au cours des décennies, on a enterré les corps en repoussant ceux qui y avaient déjà trouvé place. On voit clairement aussi les fondation de l'ancien lieu de culte: la nef est mise au jour. Cela avance grandement. Il semble que des ajouts de constructions latérales ont été effectués à une certaine époque, car il y a un squelette dont une partie disparaît près du mur. Enfin, cerise sur le gâteau, une montée en nacelle à 15m de haut malgré un vertige incoercible permet d'avoir une vision élargie de la situation.

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

La découverte d'ossements continue

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

On aperçoit la base de la nef qui est dégagée sur son pourtour

rew-2012 04 05-fouilles wb (35).jpg

Ici, le corps à été "coupé" afin d'ériger le mur latéral de l'église

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

On imagine très clairement la forme de la nef

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Cela mérite bien, sinon une messe, du moins une bénédiction...


3 avril 2012


église, rebecq, fouilles, archéologiquesmardi 3 avril: Les travaux de fouilles ont repris cette semaine le long de l'enceinte Nord du cimetière. De nouveaux corps ont été extraits et dûment répertoriés aux fins d'analyses ultérieures. L'équipe des archéologues semble avoir été renforcée et c'est sous un soleil radieux que cela gratte, brosse, ratelle, etc. Parallèlement à cette besogne de patience et de précision, le découvrement du tarmac recouvrant la place s'effectue dans un ballet de camions et d'engins de chantier dont les conducteurs excellent dans l'art de la précision du coup de pelleteuse afin de ne pas endommager le sous-sol pouvant contenir des indices éventuels.


 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

 


30 mars 2012


travaux, Grand-Place, Rebecq,fouillesVendredi 30 mars: le découvrement latéral de la Grand-Place se poursuit. La pelle mécanique ôte délicatement au fur et à mesure le bitume et la mince couche de sable et de terre recouvrant les ossements et vestiges enterrés.

Une découverte très intéressante a été faite aujourd'hui par les archéologues: outre un mur probablement de l'enceinte du cimetière qui avait été mis à jour hier et dont on voit mieux le tracé depuis, une place montre nettement l'existence de ce qui semblerait être des piliers de bois, dont l'origine pourrait être plus ancienne de l'époque de la construction de l'ancien édifice religieux. Une datation précise s'impose, mais d'après M. Bosquet, il s'agit là d'un indice sérieux de l'existence d'éléments qui pourront remonter à une période médiévale. On a aussi retrouvé sur la phalange d'un des squelettes un anneau métallique. C'est la première fois que l'on découvre un objet sur les restes humains.

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Encore un crâne...

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

On s'aperçoit que ces squelettes ne sont recouverts que d'environ 30 à 40 cm de terre.

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

le mur d'enceinte du cimetière côté nord

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

L'emplacement de ce qui semblent être des piliers de bois

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

On aperçoit sur cette photo la nette différence de recouvrements.

Ils sont d'époques différentes.

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

La phalange qui portait un anneau métallique est noircie par l'oxydation du bijou

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

La suite la semaine prochaine...





29 mars 2012

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouillesAprès le carnaval du weekend passé, les fouilles ont repris dans une mesure plus précise. Les sondages ont révélé assez d'éléments pour que la décision de poursuivre soit prise. Cette semaine, des premiers découvrements ont été diligentés par M. Bosquet, archéologue en chef de l'Institut du Patrimoine Wallon. Il précise que dès la semaine prochaine, un découvrement général de la place sera opéré et la mise à jour des  enceintes de l'ancienne église érigée, rappelons-le vers 1550.

An cours de ces travaux, des recherches plus ciblées vont être faites en vuse de déceler d'éventuelles traces de l'existence d'un lieu de culte antérieur. "On espère trouver très rapidement des indices probants, car si ce n'est pas le cas, on ne pourra envisager la présence d'une église primitive à cet endroit, nous dit M. Bosquet".

Affaire à suiver, bien entendu!

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Les fouilles et prélèvements de matériel archéologique continuent

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

M. Dominique Bosquet, archéologue en chef dirige les excavations

en prévision de lundi prochain

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

 

travaux, Grand-Place, Rebecq,fouilles

Nous voyons le mur d'enceinte nord du cimenière



15 mars 2012

Vendredi 15, les sondages ont été opérés selon les dispositions prévues par la progammation des travaux de la Grand-Place. Les trous ont été rebouchés et l'équipe du Professeur D. Bosquet s'en est retournée avec les échantillons prélevés aux fins d'analyses plus approfondies. Une réunion de concertation a en lieu à la commune réunissant les autorités communales, la direction des travaux et celle du service achéologique de l'Institut du Patrimoine Wallon. Il semblerait, sous toutes réserves, que les travaux de fouilles vont reprendre après le carnaval qui aura lieu le 25 mars à Rebecq. Il s'agira alors de travaux importants ayant pour objectifs de trouver des traces d'un lieu de culte antécédent à l'ancienne église qui, rappelons-le, avait été érigée vers 1550. En effet, des traces écrites anciennes mentionnent l'existence de Rebecq vers l'an 800. Saint Géry, dont la paroisse porte le nom naquit vers 550 dans le duché de Trèves et consacra sa vie à la lutte contre le paganisme régnant à l'époque dans nos contrées. Il s'en prit au culte voué à Odin entre autres divinités et érigea des chapelles le long de son parcours  dont celle de Bruxelles qu'il dédia à St-Michel. elle deviendra par la suite la cathédrale de Sts-Michel et Gudule.

 

st-géry, rebecq, fouilles_archéologiques

st-géry, rebecq, fouilles_archéologiques

st-géry, rebecq, fouilles_archéologiques

Photos C. Hanssens (Rewisbique)


Géry fst-géry, rebecq, fouilles_archéologiquesut vénéré aussitôt après sa mort. On le fête le 11 août. Il est le saint patron de nombreuses églises des régions de Cambrai, de Valenciennes, d'Arras et en Belgique qu'on invoque pour la libération des prisonniers, la guérison des lépreux et les maladies de la peau, contre les maladies du bétail, la phtysie, les difformités des jambes. De ce don pour délivrer les captifs, se rattache sa puissance de délivrer les victimes du démon et des influences de personnes mal intentionnées. On trouve tout le long de la Senne des églises dédiées à ce saint ainsi qu'à St-Martin, que Géry révérait particulièrement.



13 mars 2012

Hier, 13 mars, on a procédé à l'ouverture de trous de sondage sur l'emplacement de l'ancienne église de Rebecq. Ces travaux étaient prévus par le cahier des charges de la réfection de la Grand-Place. Les fouilles sont dirigées par Monsieur Dominique Bosquet, du Département de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme, Service Archéologie du Brabant Wallon.

 

église, rebecq, fouilles, archéologiques

Il faut rappeler que l'ancienne église se situait sur l'actuel emplacement du parking qui fait face à l'établissement "Le Morréale", ex Casino. Edifiée dans la première moitié du 16e siècle, elle menaçait de ruine vers la moitié du XIXème siècle. Le danger qu'elle s'écroule sur les paroissiens était tel qu'il fut décidé de procéder à sa démolition en 1865. Le nouvel édifice religieux avait été prévu à l'emplacement de l'actuelle église. Les déblais de l'ancienne église servirent à remblayer le terrain de la nouvelle.

 église, rebecq, fouilles, archéologiques

L'église en 1811 d'après le plan parcellaire de W. Craan (AGR)

église, rebecq, fouilles, archéologiques

La Grand-Place en 1830 (Plan parcellaire de P. Marsille - AGR)

église, rebecq, fouilles, archéologiques

Plan cadastral Popp (Archives Rewisbique)

On arrêta la démolition au niveau du sol et on recouvrit le tout d'une mince couche de terre et de pavés, eux-mêmes recouverts des années plus tard par du bitume. Le bâtiment de culte était entouré du cimetière. C'est ainsi que depuis des années, chaque fois qu'il s'agit de creuser la place pour quelques raisons que ce soit, les ouvriers font des découvertes d'ossements, ce qui arrête généralement les travaux le temps de se rendre compte que l'on ne se trouve pas sur une scène de crime, mais à l'emplacement d'un cimetière désaffecté depuis 1865. Plusieurs choses ont, à l'époque été récupérée de l'ancienne église et se trouvent dans l'actuelle: la statue de st Géry qui surmontait le porche d'entrée est datée de 1567 ainsi que l'autel.

 église, rebecq, fouilles, archéologiques

église, rebecq, fouilles, archéologiques

En 1: fondations en pierres

église, rebecq, fouilles, archéologiques

En 2: fondations en briques

trav-2012 03 12-wb (11).JPG

En 3: canalisation d'égout

église, rebecq, fouilles, archéologiques

En 4: ossements du cimetière (squelette)

église, rebecq, fouilles, archéologiques

En 5: ossements du cimetière (crânes)

église, rebecq, fouilles, archéologiques

En 6: ossements du cimetière (os de membres)

église, rebecq, fouilles, archéologiques

(Photos: © Christian Hanssens-Wilfred Burie)



Commentaires

Bonjour Wilfred,
Merci pour ces renseignements et ces belles photos.
Cela m'intéresse particulièrement, mes ancêtres depuis 1700
sont probablement enterrés ici, ils sont tous décédés à Rebecq.
Chaque fois que je traversais la place de Rebecq, j'y pensait.
Je trouve cela émouvant, peut-être des découvertes intéressantes
pour l'histoire de Rebecq seront découvertes.
Encore merci pour tout ce que vous faites pour mieux nous faire connaître Rebecq et son histoire.
Bien Cordialement
Paule Acheroy

Écrit par : Paule Acheroy | 13/03/2012

Merci Wilfred . C est très interessant . Nombre d'ancêtres de Rebecquois ont été baptisé , se sont mariés et ont entamé leur dernier voyage dans cette église, pour ensuite être enterrés à côté . C' est avec une certaine émotion que je regarde ces photos . Est ce que 'endroit est visitable ?

Bruno

Écrit par : Bruno VDB | 13/03/2012

J espère que l on ne va pas privilégier l 'économique sur l historique .
C est une chance inouie de retrouver une parcelle de notre histoire
Que nos ditrigeants en tiennnet compte

Écrit par : sore | 14/03/2012

Bonjour,
Dans la même lignée de SORE et nonobstant les circonvolutions tortueuses de nos dirigeants, je n'ose même pas imaginer un seul instant qu'ils auraient l'audace et la témérité de ne pas attribué du temps aux archéologues;
Dans l'espoir qu'une saine osmose unira les élus du peuple et la recherche historique. L'avenir nous le dira !

Écrit par : LARCHER | 15/03/2012

Des nouvelles de la réunion de vendredi ?

Écrit par : Bruno VDB | 17/03/2012

Salut Wilfred,

Très bonne idée d'avoir publié ces anciennes cartes et le reportage photos.

L'aspect historique du dossier, n'a, à ma connaissance, jamais été évoqué par l'autorité. C'est bien dommage.

Écrit par : Christophe Deboskre | 17/03/2012

Bravo pour le travail !

Écrit par : PATERNOTTE Maurice | 14/04/2012

Les commentaires sont fermés.